Situer le bureau

Votre bureau le plus proche

Votre agence la plus proche

Stratégie d’investissement

Analyse d'investissement - premier trimestre 2024 Records battus

4 avr. 2024

EN BREF

  •  L’économie américaine a fait preuve de résilience.
  • Robustesse des rapports sur les bénéfices. Aux États-Unis, 75 % des entreprises du S&P 500 ont dépassé les attentes.
  • Report des anticipations de baisse des taux.
  • Points hauts historiques pour les indices d'actions des marchés développés mondiaux. 

 

Commentaire de marché


En février, le S&P 500, le Stoxx 600 et le Nikkei 225 ont tous trois atteint des plus hauts historiques, ce pour la première fois depuis 1989 pour l’indice japonais, malgré un environnement de taux d'intérêt élevés et de récents indicateurs de croissance économique décevants, tant au Japon qu'en Europe.

Le Japon a occupé le devant de la scène lorsque Kazuo Ueda, gouverneur de la Banque du Japon, a annoncé la fin de la politique de taux d'intérêt négatifs et du contrôle de la courbe des rendements. Le Japon a évité une récession technique lorsque le produit intérieur brut (PIB) du quatrième trimestre 2023 a été revu à la hausse à 0,4 % par rapport au trimestre précédent. La faible demande des consommateurs montre que l'économie reste fragile.

Source : Bloomberg Finance L.P., au 29 mars 2024.

En revanche, l’économie américaine a fait preuve de résilience, le PIB du quatrième trimestre 2023 dépassant les anticipations du marché avec un taux de croissance annuel robuste de 3,3 %. Les indicateurs économiques sont restés résilients au cours du trimestre. Cette croissance a été portée par le niveau élevé des dépenses publiques et des dépenses de consommation. Malgré les perspectives économiques positives, l’inflation des dépenses de consommation (PCE) est restée stable à 2,9 % en glissement annuel en décembre. La vigueur de l’économie, associée à un marché du travail robuste et à des tendances évidentes à la désinflation, s’est traduite par un niveau de confiance des consommateurs au plus haut depuis deux ans, bien que l’IPC de janvier et février ait légèrement dépassé les attentes, à 3,1 % et 3,2 % sur un an. La Réserve fédérale a laissé son objectif inchangé au cours du trimestre et le comité a continué à annoncer trois baisses de taux cette année. Les investisseurs ont finalement aligné leurs attentes sur celles de la Réserve fédérale et ont reporté à juin leur prévision d’une première baisse des taux d’intérêt.

Malgré les ajustements de la politique monétaire, les marchés chinois sont restés déprimés et la croissance du crédit est restée faible en raison de la persistance des problèmes de confiance des entreprises et des ménages. Lors du congrès national du parti en mars, le gouvernement a fixé l’objectif de croissance du PIB à environ 5 % pour 2024 et a pris des mesures supplémentaires pour atténuer les risques liés au remboursement de la dette afin de favoriser un rétablissement de la confiance. 

Source : Bloomberg Finance L.P., au 29 mars 2024.

Au premier trimestre, les actions internationales ont surperformé les obligations, les investisseurs prenant acte de la réticence de la Réserve fédérale à abaisser les taux d'intérêt. Cette prise de conscience a entraîné une augmentation de 30 points de base du rendement des bons du Trésor américain à 10 ans, ce qui a entraîné une sous-performance des obligations d'État et des obligations d'entreprises de qualité par rapport aux obligations d'entreprises à haut rendement.

Les indices actions des marchés développés ont atteint de nouveaux points hauts en raison des anticipations de bénéfices élevés. Cette année, par rapport à 2023, les actions ont pu croître sans être alimentées par des taux d'intérêt bas. Aux États-Unis, les « Sept Magnifiques » ont affiché des performances contrastées, avec un fort soutien aux développeurs d'IA et aux fabricants de cartes graphiques, tandis que l'industrie des véhicules électriques a été confrontée à des difficultés telles qu'une concurrence accrue, une compression des marges et une demande des acheteurs américains inférieure aux prévisions. Certaines institutions financières et sociétés du secteur de la santé ont suscité un regain d’intérêt des investisseurs, ce qui a contribué à la progression globale de l'indice. En Europe, le médicament anti-obésité GLP-1 a constitué un soutien important. Au Japon, les réformes du gouvernement ont alimenté l'enthousiasme des investisseurs et les bénéfices des secteurs de croissance ont été revus à la hausse. 

Bloomberg Finance L.P. au 29 décembre 2023, * au 28 décembre 2023. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Les rendements obligataires représentent les rendements couverts en monnaie de référence. Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice.

Principales activités de portefeuille au cours du trimestre : 


Le trimestre a été très actif en termes de repositionnement, en raison de l'évolution des indicateurs économiques et de la rapidité des fluctuations des marchés.

Début janvier, confiants dans un scénario d'atterrissage en douceur et dans les valorisations, nous avons renforcé notre exposition aux obligations européennes à haut rendement et aux obligations « investment grade » afin d'accroître le rendement des portefeuilles. Cette opération a été en partie financée par des prises de bénéfices sur des obligations AT1 supplémentaires, acquises après la crise du secteur bancaire européen au premier trimestre de l'année dernière.

Au fil de la progression des marchés actions, l'allocation en actions a évolué à la hausse dans les portefeuilles. En février, nous avons décidé de ne pas prendre de bénéfices et avons donc surpondéré de 2 % les actions par rapport aux obligations. Ce faisant, nous sommes également passés d'une souspondération à un alignement des actions européennes en raison des valorisations. Dans la mesure où cela signifiait une sous-pondération des obligations, nous avons augmenté la duration en achetant des bons du Trésor américain à plus long terme dans le sillage de la hausse des rendements, et nous avons réduit notre sous-pondération des obligations japonaises, dont le rendement couvert semble plus attrayant.

La dernière opération du trimestre, en mars, a consisté à rééquilibrer le portefeuille afin de prendre des bénéfices dans les secteurs portés par la dynamique tels que les technologies de l'information et la santé, et de diversifier l'exposition. 

Un positionnement de haut niveau

Les opérations précitées ont entraîné une augmentation de l'exposition procyclique, essentiellement une augmentation des actifs risqués. Les portefeuilles sont désormais surpondérés de 2 % à 3 % en actions et de 4 % en obligations à haut rendement, répartis à parts égales entre États-Unis et Europe.

Sur le plan géographique, la surpondération des actions concerne les États-Unis, tandis que notre positionnement est neutre sur les marchés internationaux. Toujours pas d'exposition dédiée aux actions des marchés émergents.

Au niveau sectoriel, les principales surpondérations concernent les valeurs financières américaines en raison de leur valorisation, les technologies de l'information et la santé pour leur croissance séculaire. Les secteurs sous-pondérés sont moins importants, car nous constatons un élargissement des rendements, mais à la marge ; ce sont les services aux collectivités, la consommation discrétionnaire et les secteurs cycliques tels que l'industrie et l'énergie.

Parmi les obligations, nous surpondérons les obligations américaines et européennes « investment grade » par rapport aux obligations d'État. Et ce, bien que les spreads (la prime de rendement par rapport aux obligations d'État) soient relativement contractés. La surpondération des obligations à haut rendement s'inscrit dans un contexte similaire à celui des actions, dans la mesure où nous estimons qu'elles pourraient offrir des rendements similaires, mais avec un profil de risque plus diversifié. Ces surpondérations reflètent notre confiance croissante dans un scénario d'atterrissage en douceur et nous ne prévoyons pas d'augmentation significative des défauts de paiement sur les obligations. En outre, les futures baisses de taux des banques centrales pourraient se traduire par un élargissement des spreads sans impact significatif sur les rendements en termes absolus.

En ce qui concerne la duration (essentiellement l'échéance) de nos obligations, l'achat de bons du Trésor à plus long terme permet de maintenir la duration moyenne autour de 6,8 ans. Nous disposons ainsi d'une couverture naturelle de notre exposition aux actions : si la croissance est décevante, les actions se replieront probablement, tandis que nos obligations enregistreront des plus-values.

Pour les portefeuilles comprenant des investissements alternatifs, nous sommes alignés sur les pondérations stratégiques à long terme des hedge funds, mais nous sous-pondérons les investissements alternatifs liquides, préférant répartir cette sous-pondération sur une combinaison d'obligations et d'actions.

Rendements

Les rendements absolus ont été portés par notre exposition aux actions, tandis que les obligations ont été quelque peu freinées par les anticipations des baisses de taux attendues de la Réserve fédérale, revues à la baisse par le marché. Le renforcement de notre exposition aux actions par rapport aux obligations et notre surpondération des actions américaines par rapport aux actions internationales nous ont aidés en termes relatifs, sachant que le marché le plus performant a été le Japon, où nous sommes pleinement investis. La surpondération des obligations américaines, en particulier par rapport aux obligations asiatiques, a eu un effet négatif relatif, mais nous restons convaincus que les taux plus élevés aux États-Unis nous offrent non seulement un rendement supérieur, mais également une protection potentielle plus importante en cas de regain de volatilité. Les expositions sectorielles ont contribué à la marge grâce aux surpondérations des secteurs technologique et financier, tandis que les sous-pondérations ont également contribué. Les secteurs qui ont sous-performé sont la santé et les biens de consommation de base européens, mais ils contribuent à ancrer notre exposition globale dans une optique défensive. Les positions sur le haut rendement ont généré de la valeur en termes absolus et relatifs.

Perspectives

Les marchés actions se sont emballés et les investisseurs se demandent, à juste titre, jusqu'où ils vont pouvoir aller. Nous estimons que les valorisations des actions sont justifiées à la fois par la croissance des bénéfices et par le contexte de baisse des taux des banques centrales, qui soutient les valorisations. La dernière déclaration du président Jerome Powell était de nature accommodante, laissant entendre que des baisses de taux sont à prévoir et qu'elles sont axées sur le maintien du marché de l'emploi. L'avenir nous le dira, mais cette déclaration indique aux entreprises et aux particuliers que la Réserve fédérale les soutient, ce qui stimule la confiance et, par conséquent, les dépenses futures. Des taux plus élevés pour les obligations signifient que le rendement courant est plus élevé mais, peut-être plus important encore, que les baisses de taux pourraient être bénéfiques pour les rendements futurs et protéger les portefeuilles de la volatilité. Cela signifie qu'en cas de volatilité des actions, il est plus probable que les obligations contribueront à la protection, comme c'était le cas dans le passé, avant l'instauration du régime de taux d'intérêt zéro.

Découvrez comment devenir client(e) de la Banque Privée de J.P. Morgan.

Veuillez nous donner quelques informations vous concernant et notre équipe vous contactera.

*Champs obligatoires

Découvrez comment devenir client(e) de la Banque Privée de J.P. Morgan.

Veuillez nous donner quelques informations vous concernant et notre équipe vous contactera.

Saisissez votre prénom

> ou < ne sont pas autorisés

Only 40 characters allowed

Saisissez votre nom

> ou < ne sont pas autorisés

Only 40 characters allowed

Sélectionnez votre pays de résidence

Saisissez une adresse valide

> ou < ne sont pas autorisés

Only 150 characters allowed

Saisissez votre ville

> ou < ne sont pas autorisés

Only 35 characters allowed

Sélectionnez votre Etat

> or < are not allowed

Saisissez votre code postal

Veuillez indiquer un code postal ZIP valide.

> or < are not allowed

Only 10 characters allowed

Saisissez votre code postal

Veuillez indiquer un code postal ZIP valide.

> or < are not allowed

Only 10 characters allowed

Saisissez votre code pays

Saisissez votre code pays

> or < are not allowed

Saisissez votre numéro de téléphone

Le numéro de téléphone doit être composé de 10 chiffres

Veuillez indiquer un numéro de téléphone valide

> or < are not allowed

Only 15 characters allowed

Saisissez votre numéro de téléphone

Veuillez indiquer un numéro de téléphone valide

> or < are not allowed

Only 15 characters allowed

Présentez-vous

0/1000

Only 1000 characters allowed

> or < are not allowed

La case n'est pas cochée

Votre historique récent

Informations importantes

Définitions des indices

Toutes les informations relatives à la performance des indices ont été obtenues auprès de tiers et ne doivent pas être considérées comme exhaustives ou exactes. Il ne s'agit pas de produits d'investissement pouvant être achetés. Les indices ne sont pas gérés et ne prennent généralement pas en compte les commissions ou les frais. En outre, bien que certains indices d'investissement alternatif puissent apporter des indications utiles sur la performance générale du secteur de l'investissement alternatif ou de stratégies d'investissement alternatif particulières, tous les indices d'investissement alternatif sont sujets à des biais de sélection, d'évaluation, de survie et d'entrée, et manquent de transparence en ce qui concerne leurs calculs exclusifs.

INDICE MSCI WORLD : L’Indice MSCI World est un indice de capitalisation boursière ajusté en fonction du flottant libre, qui vise à mesurer la performance des marchés actions des pays développés du monde entier. (Source : MSCI Barra)

INDICE MSCI EUROPE : L'Indice MSCI Europe représente les grandes et moyennes capitalisations de 15 pays des marchés développés en Europe*. Avec 448 composants, l'indice couvre environ 85 % de la capitalisation boursière ajustée en fonction du flottant dans l'univers des actions des marchés développés européens. (Source : MSCI Barra)

INDICE MSCI JAPAN : L'Indice MSCI Japan est conçu pour mesurer la performance des segments des grandes et moyennes capitalisations du marché japonais. Avec 318 composants, l'Indice couvre environ 85 % de la capitalisation boursière ajustée en fonction du flottant du Japon. (Source : MSCI Barra)

INDICE S&P 500 : L'Indice S&P 500 est largement considéré comme le meilleur indicateur du marché actions américain. Il comprend un échantillon représentatif de 500 sociétés leaders dans les principaux secteurs d'activité de l'économie américaine. Bien que l'indice S&P 500 se concentre sur le segment des grandes capitalisations, avec une couverture de 75 % (sur la base de la capitalisation boursière totale) des actions américaines, il constitue également un indicateur idéal de l'ensemble du marché. (Source : Standard & Poor's)

INDICE STOXX Europe 600 : L'Indice STOXX Europe 600 représente des sociétés de grande, moyenne et petite capitalisation dans 17 pays d'Europe.

INDICE NIKKEI 225 : L'Indice Nikkei 225 est un indice d'actions pondéré en fonction des cours, composé de 225 actions du marché principal de la Bourse de Tokyo.

INDICE NASDAQ : L'Indice Nasdaq Composite est un indice qui reflète la performance globale de toutes les actions cotées sur le Nasdaq en fonction de leur capitalisation boursière.

INDICE CAC 40 : Indice large d'actions ordinaires composé de 40 des 100 plus importantes sociétés cotées sur le segment à terme de la cote officielle de la Bourse de Paris.

INDICE DAX : L'Indice DAX est un indice allemand de valeurs de premier ordre qui suit les performances des 40 plus grandes entreprises cotées à la Bourse de Francfort.

INDICE MSCI EM : L'Indice MSCI Emerging Markets comprend 23 pays représentant 10 % de la capitalisation boursière mondiale. Il est disponible pour plusieurs régions, segments de marché et tailles et couvre environ 85 % de la capitalisation boursière ajustée en fonction du flottant dans chacun des 23 pays. (Source : MSCI)

INDICE BARCLAYS GLOBAL AGGREGATE BOND : L'Indice Barclays Global Aggregate Bond est un indice non géré composé de plusieurs autres indices Barclays qui mesurent la performance des obligations de différentes régions du monde. (Source : Barclays)

INDICE BARCLAYS GLOBAL CORPORATE HIGH YIELD : L'Indice Barclays Global Corporate High Yield Bond mesure le marché des obligations d'entreprises à taux fixe et à haut rendement libellées en dollars américains. Les titres sont classés comme à haut rendement si la notation moyenne de Moody's, Fitch et S&P est égale ou inférieure à Ba1/BB+/BB+. Les obligations d'émetteurs dont le pays est un marché émergent à risque, selon la définition des pays émergents de Barclays, sont exclues. (Source : Barclays)

INDICE BARCLAYS GLOBAL INVESTMENT GRADE : L'Indice Barclays Global Corporate Bond mesure le marché des obligations d'entreprises imposables à taux fixe de grande qualité. Il comprend des titres libellés en dollars américains émis par des émetteurs des secteurs de l'industrie, des services aux collectivités et de la finance. (Source : Barclays)

INDICE HFRX Global Hedge Fund : L'Indice HFRX Global Hedge Fund est conçu pour être représentatif de la composition globale de l'univers des hedge funds. Il est composé de toutes les stratégies de hedge funds éligibles, y compris, sans caractère limitatif, convertible arbitrage, distressed securities, equity hedge, equity neutral, event driven, macro, merger arbitrage et relative value arbitrage. Les stratégies sont pondérées en fonction de la répartition des actifs dans le secteur des hedge funds. Les rendements de l'Indice sont nets de commissions. Les performances sont communiquées avec un décalage de 180 jours, de sorte que les chiffres récents sont des estimations rapides. (Source : HFR)

INDICE WEST TEXAS INTERMEDIATE (WTI), également connu sous le nom de Texas light sweet, est un grade de pétrole brut utilisé comme référence dans la fixation du prix du pétrole. Ce grade est qualifié de « Medium crude » en raison de sa densité relativement faible, et de « Sweet » en raison de sa faible teneur en soufre. C'est la matière première sous-jacente des contrats à terme sur le pétrole du New York Mercantile Exchange. 

Uniquement à titre indicatif. Les estimations, prévisions et comparaisons sont valables aux dates indiquées dans le document.

Les indices ne sont pas des produits d'investissement et ne peuvent être considérés comme des investissements.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et les investisseurs peuvent recouvrer un montant inférieur à celui qu'ils ont investi.

Risques principaux

Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. Les indices ne sont pas des produits d’investissement et ne peuvent pas être considérés comme des investissements.

Le présent document est fourni à titre informatif uniquement et peut vous renseigner sur certains produits et services offerts par les activités de banque privée de JPMorgan Chase & Co. (« JPM »). Les produits et services décrits, ainsi que les frais, les commissions et les taux d’intérêt associés, sont susceptibles d’être modifiés conformément aux contrats applicables et peuvent varier selon les zones géographiques. Tous les produits et services ne sont pas proposés dans tous les pays. Si vous êtes une personne handicapée et que vous avez besoin d’aide pour accéder à ce document, veuillez contacter votre équipe J.P. Morgan ou nous envoyer un courriel à l’adresse suivante accessibility.support@jpmorgan.com pour obtenir de l’aide. Veuillez lire toutes les informations importantes.

Informations générales relatives aux risques

Les opinions, stratégies ou produits présentés dans ce document peuvent ne pas convenir à tous les individus et sont soumis à des risques. Il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas le montant qu’ils ont investi, et les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des résultats futurs. La répartition et la diversification des actifs ne garantissent pas un bénéfice et ne protègent pas contre les pertes. Aucune décision d’investissement ne saurait être fondée exclusivement sur les informations contenues dans ce document. Nous vous recommandons vivement d’examiner avec la plus grande attention les services, les produits, les classes d’actifs (p. ex., les actions, les obligations, les investissements alternatifs, les matières premières, etc.) et les stratégies présentés afin de déterminer s’ils sont adaptés à vos besoins. Vous devez également prendre en considération les objectifs, les risques, les frais et les dépenses associés aux services, produits ou stratégies d’investissement avant de prendre une décision d’investissement. Pour retrouver toutes ces informations, obtenir des renseignements plus complets et discuter de vos objectifs et de votre situation, veuillez contacter votre équipe J.P. Morgan.

Exclusion de responsabilité

Certaines des informations contenues dans ce document sont considérées comme fiables. Cependant, JPM n’apporte aucune garantie quant à leur exactitude, leur fiabilité ou leur exhaustivité et ne saurait engager sa responsabilité pour les pertes ou les préjudices (qu’ils soient directs ou indirects) résultant de l’utilisation de tout ou partie de ce document. Nous n’apportons aucune garantie quant aux calculs, graphiques, tableaux, diagrammes ou commentaires figurant dans ce document, lesquels ne sont fournis qu’à titre d’exemple ou indicatif. Les points de vue, opinions, estimations et stratégies exprimés dans ce document constituent notre jugement sur la base des conditions actuelles du marché et peuvent varier sans préavis. JPM n’est nullement tenu de mettre à jour les informations citées dans ce document en cas de modification. Les points de vue, estimations et stratégies exprimés dans ce document peuvent différer de ceux exprimés par d’autres divisions de JPM, ou des points de vue exprimés à d’autres fins ou dans un autre contexte, et ce document ne doit pas être considéré comme un rapport de recherche. Les résultats et les risques anticipés se fondent exclusivement sur les exemples hypothétiques présentés ; les résultats et les risques effectifs varieront en fonction des circonstances particulières. Les déclarations prospectives ne doivent pas être considérées comme des garanties ou des prédictions concernant des événements futurs.

Ce document ne saurait être interprété comme pouvant donner lieu à une obligation d’attention à votre égard ou à l’égard d’un tiers, ou à l’instauration d’une relation de conseil. Ce document ne doit en aucun cas être considéré comme une offre, une sollicitation, une recommandation ou un conseil (financier, comptable, juridique, fiscal ou autre) donné par J.P. Morgan et/ou ses cadres ou ses collaborateurs, que cette communication ait été fournie à votre demande ou non. J.P. Morgan, ses filiales et ses collaborateurs ne fournissent pas de conseils de nature comptable, juridique ou fiscale. Vous êtes invité(e) à consulter vos propres conseillers fiscaux, juridiques et comptables avant d’effectuer une opération financière.

INFORMATIONS IMPORTANTES CONCERNANT VOS PLACEMENTS ET LES CONFLITS D’INTÉRÊTS POTENTIELS

Des conflits d’intérêts surviendront chaque fois que JPMorgan Chase Bank, N.A. ou l’une de ses filiales (collectivement, « J.P. Morgan ») possèdent une incitation financière ou autre réelle ou supposée dans sa gestion des portefeuilles de nos clients à agir d’une manière qui bénéficie à J.P. Morgan. Des conflits peuvent par exemple se produire (dans la mesure où votre compte autorise de telles activités) dans les cas suivants : (1) lorsque J.P. Morgan investit dans un produit d’investissement, tel qu’un fonds commun de placement, un produit structuré, un compte géré séparément ou un fonds de gestion alternative créé ou géré par J.P. Morgan Chase Bank, N.A. ou une filiale telle que J.P. Morgan Investment Management Inc. ; (2) lorsqu’une entité J.P. Morgan obtient des services, tels que l’exécution et la compensation des ordres, auprès d’une filiale ; (3) lorsque J.P. Morgan perçoit un paiement en contrepartie de l’achat d’un produit d’investissement pour le compte d’un client ou (4) lorsque J.P. Morgan perçoit le paiement en contrepartie de services fournis (dont les services aux actionnaires, de comptabilité ou de dépôt) au titre des produits d’investissement achetés pour le portefeuille d’un client. D’autres conflits peuvent survenir en raison des relations que J.P. Morgan entretient avec d’autres clients ou lorsque J.P. Morgan agit pour son propre compte.

Les stratégies d’investissement sont sélectionnées auprès de J.P. Morgan et de gestionnaires d’actifs tiers et sont soumises à une procédure d’évaluation appliquée par nos équipes chargées de la sélection des gestionnaires. Nos équipes responsables de la construction des portefeuilles sélectionnent, dans cette liste de stratégies, celles qui concordent avec nos objectifs d’allocation d’actifs et nos prévisions, afin d’atteindre l’objectif d’investissement du portefeuille.

En règle générale, nous préférons les stratégies gérées par J.P. Morgan. Nous nous attendons à ce que la proportion de stratégies gérées par J.P. Morgan soit importante (jusqu’à 100%) pour les stratégies telles que, par exemple, les liquidités et les obligations de haute qualité, conformément à la législation en vigueur et aux conditions spécifiques au compte.

Bien que nos stratégies gérées en interne concordent généralement avec nos perspectives et notre connaissance des processus d’investissement, ainsi qu’avec la philosophie mise en pratique en matière de risque et de conformité de la société, il est important de rappeler que J.P. Morgan perçoit des commissions globales plus élevées lorsque des stratégies gérées en interne sont sélectionnées. Vous pouvez choisir d’exclure les stratégies gérées par J.P. Morgan (autres que les avoirs bancaires et fonds de liquidités) dans certains portefeuilles.

Les Six Circles Funds sont des fonds communs enregistrés aux Etats-Unis, gérés par J.P. Morgan et sous-conseillés par des tierces parties. Bien qu’ils soient considérés comme des stratégies gérées en interne, JPMC ne perçoit pas de commission au titre de la gestion ou de tout autre service lié aux fonds.

Informations réglementaires, sur la marque et sur l’entité juridique

Aux États-Unis, les comptes de dépôts bancaires services connexes, tels que les comptes chèques, les comptes épargne et les prêts bancaires, sont proposés par JPMorgan Chase Bank, N.A. membre de la FDIC.

JPMorgan Chase Bank, N.A. et ses sociétés affiliées (conjointement « JPMCB ») proposent des produits d’investissement, qui peuvent inclure des comptes bancaires d’investissement gérés et des services de dépôt, dans le cadre de leurs services fiduciaires et de trust. Les autres produits et services d’investissement, tels que les comptes de courtage et de conseil, sont proposés par J.P. Morgan Securities LLC (ci-après « JPMS »), membre de la FINRA et de la SIPC. Les produits d’assurance sont fournis par l’intermédiaire de Chase Insurance Agency, Inc. (CIA), une agence d’assurance menant ses activités sous le nom de Chase Insurance Agency Services, Inc. dans l’État de Floride. JPMCB, JPMS et CIA sont des sociétés affiliées sous le contrôle commun de JPM. Produits non disponibles dans tous les États.

En Allemagne, ce document est diffusé par J.P. Morgan SE, sise à Taunustor 1 (TaunusTurm), 60310 Francfort-sur-le-Main, Allemagne, autorisée par la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (BaFin) et supervisée conjointement par la BaFin, la Banque centrale allemande (Deutsche Bundesbank) et la Banque centrale européenne (BCE). Au Luxembourg, ce document est diffusé par J.P. Morgan SE - succursale de Luxembourg, sise à European Bank and Business Centre, 6 route de Treves, L-2633, Senningerberg, Luxembourg, agréée par la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (BaFin) et supervisée conjointement par la BaFin, la Banque centrale allemande (Deutsche Bundesbank) et la Banque centrale européenne (BCE) ; J.P. Morgan SE - succursale de Luxembourg est également supervisée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) ; immatriculée au RCS Luxembourg B255938. Au Royaume-Uni, ce document est diffusé par J.P. Morgan SE - succursale de Londres, sise au 25 Bank Street, Canary Wharf, Londres E14 5JP, Royaume-Uni, agréée par la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (BaFin) et supervisée conjointement par la BaFin, la Banque centrale allemande (Deutsche Bundesbank) et la Banque centrale européenne (BCE) ; J.P. Morgan SE - succursale de Londres est également supervisée par la Financial Conduct Authority et la Prudential Regulation Authority. En Espagne, ce document est diffusé par J.P. Morgan SE, Sucursal en España, sise à Paseo de la Castellana, 31, 28046 Madrid, Espagne, agréée par la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (BaFin) et supervisée conjointement par la BaFin, la Banque centrale allemande (Deutsche Bundesbank) et la Banque centrale européenne (BCE) ; J.P. Morgan SE, Sucursal en España est également supervisée par la Commission nationale espagnole du marché des valeurs mobilières (CNMV) ; immatriculée auprès de la Banque d’Espagne en tant que succursale de J.P. Morgan SE sous le code 1567. En Italie, ce document est diffusé par J.P. Morgan SE - succursale de Milan, sise Via Cordusio, n.3, Milan 20123, Italie, agréée par la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (BaFin) et supervisée conjointement par la BaFin, la Banque centrale allemande (Deutsche Bundesbank) et la Banque centrale européenne (BCE) ; J.P. Morgan SE - succursale de Milan est également supervisée par la Banque d’Italie et la Commissione Nazionale per le Società e la Borsa (CONSOB) ; immatriculée à la Banque d’Italie en tant que succursale de J.P. Morgan SE sous le code 8076 ; immatriculée au registre de la Chambre de commerce de Milan sous le numéro : REA MI 2536325. Aux Pays-Bas, ce document est diffusé par J.P. Morgan SE - succursale d’Amsterdam, sise au World Trade Center, Tower B, Strawinskylaan 1135, 1077 XX, Amsterdam, Pays-Bas, agréée par la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (BaFin) et supervisée conjointement par la BaFin, la Banque centrale allemande (Deutsche Bundesbank) et la Banque européenne Banque centrale (BCE) ; J.P. Morgan SE - succursale d’Amsterdam est également supervisée par De Nederlandsche Bank (DNB) et l’Autoriteit Financiële Markten (AFM) aux Pays-Bas. Immatriculée auprès du Kamer van Koophandel en tant que succursale de J.P. Morgan SE sous le numéro 72610220. Au Danemark, ce document est diffusé par J.P. Morgan SE - succursale de Copenhague, filial af J.P. Morgan SE, Tyskland, dont le siège social est sis à Kalvebod Brygge 39-41, 1560 København V, Danemark, autorisé par la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (BaFin) et supervisé conjointement par la BaFin, la Banque centrale allemande (Deutsche Bundesbank) et la Banque centrale européenne (BCE) ; J.P. Morgan SE - succursale de Copenhague, filiale de J.P. Morgan SE, Tyskland, est également supervisé par la Finanstilsynet (FSA danoise) et est immatriculée auprès de la Finanstilsynet en tant que succursale de J.P. Morgan SE sous le code 29010.. En Suède, ce document est diffusé par J.P. Morgan SE - Stockholm Bankfilial, dont le siège social est sis à Hamngatan 15, Stockholm, 11147, Suède, agréée par la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (BaFin) et contrôlée conjointement par la BaFin, la Banque centrale allemande (Deutsche Bundesbank) et la Banque centrale européenne (BCE) ; J.P. Morgan SE - Stockholm Bankfilial est également contrôlée par Finansinspektionen (FSA suédoise) ; immatriculée auprès de Finansinspektionen en tant que succursale de J.P. Morgan SEEn France, ce document est diffusé par J.P. Morgan SE - succursale de Paris, dont le siège social est sis au 14, Place Vendôme, Paris 75001, France, agréée par la Bundesanstaltfür Finanzdienstleistungsaufsicht (BaFin) et supervisée conjointement par la BaFin, la Banque centrale de la République fédérale allemande (Deutsche Bundesbank) et la Banque centrale européenne (BCE) sous le numéro 842 422 972 ; J. P. Morgan SE - succursale de Paris est également supervisée par les autorités bancaires françaises, l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) et l'Autorité des Marchés Financiers (AMF). En Suisse, ce document est diffusé par J.P. Morgan (Suisse) SA, sise rue du Rhône, 35, 1204, Genève, Suisse, qui est autorisée et surveillée en Suisse par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) en tant que banque et négociant en valeurs mobilières en Suisse.

Cette communication est une publicité aux fins de la directive sur les marchés d’instruments financiers (MIFID II) et de la loi fédérale sur les services financiers (FINSA). Les investisseurs ne doivent pas souscrire ou acheter les instruments financiers mentionnés dans cette publicité, sauf sur la base des informations contenues dans la documentation juridique applicable, qui est ou sera disponible dans les juridictions concernées (le cas échéant).

À Hong Kong, ce document est diffusé par JPMCB, succursale de Hong Kong. La succursale de JPMCB à Hong Kong est réglementée par la Hong Kong Monetary Authority et par la Securities and Futures Commission of Hong Kong. À Hong Kong, nous cesserons d’utiliser vos données personnelles à des fins promotionnelles, sans frais, si vous en faites la demande. À Singapour, ce document est diffusé par JPMCB, succursale de Singapour. La succursale de JPMCB à Singapour est réglementée par l’Autorité monétaire de Singapour. Les services de négociation et de conseil, ainsi que les services de gestion de placement discrétionnaire vous sont fournis par les succursales de JPMCB à Hong Kong/Singapour (tel qu’il vous l’a été notifié). Les services bancaires et les services de conservation vous sont fournis par JPMCB succursale de Singapour. Le contenu de ce document n’a pas été examiné par une autorité de réglementation de Hong Kong, de Singapour ou de toute autre juridiction. Vous devez faire preuve de prudence en ce qui concerne ce document. Si vous avez le moindre doute concernant le contenu du présent document, nous vous invitons à demander l’avis d’un conseiller professionnel indépendant. Pour les documents constituant une publicité de produit en vertu de la Securities and Futures Act et de la Financial Advisers Act, cette publicité n’a pas été examinée par la Monetary Authority of Singapore. JPMorgan Chase Bank, N.A., une association bancaire nationale constituée en vertu des lois des Etats-Unis. En tant que personne morale, la responsabilité de ses actionnaires est limitée.

Dans certains pays d’Amérique latine, la diffusion de ce document peut être soumise à des restrictions dans certaines juridictions. Nous pouvons vous proposer et/ou vous vendre des valeurs mobilières ou autres instruments financiers qui ne sont enregistrés en vertu des lois sur les valeurs mobilières ou autres réglementations financières de votre pays, et qui ne font donc pas l’objet d’offres publiques en vertu de ces lois ou réglementations. Ces valeurs mobilières ou instruments financiers vous sont proposés et/ou vendus uniquement à titre privé. Toute communication que nous vous envoyons au sujet de ces valeurs mobilières ou instruments financiers, par exemple en vous remettant un prospectus, une liste de conditions ou tout autre document d’offre, ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat de valeurs mobilières ou d’instruments financiers dans une juridiction où une telle offre ou sollicitation est illégale. En outre, ces valeurs mobilières et instruments financiers peuvent être assujettis à des restrictions légales et/ou contractuelles s’ils vous sont ultérieurement transférés, et il vous appartient exclusivement d’évaluer et de respecter de telles restrictions. Dans la mesure où ce contenu fait référence à un fonds, le Fonds ne peut être proposé dans aucun pays d’Amérique latine sans l’enregistrement préalable des titres de ce fonds en vertu des lois du pays concerné. L’offre publique de tout titre, incluant les actions du Fonds, sans enregistrement préalable auprès de la Commission des valeurs mobilières du Brésil (CVM) est strictement interdite. Il se peut que certains produits ou services mentionnés dans les documents ne soient pas proposés actuellement sur les plateformes du Brésil et du Mexique.

JPMorgan Chase Bank, N.A. (JPMCBNA) (ABN 43 074 112 011/AFSL n° : 238367) est réglementée par l’Australian Securities and Investment Commission et l’Australian Prudential Regulation Authority. Les documents fournis par JPMCBNA en Australie s’adressent uniquement aux « clients professionnels ». Pour les besoins de ce paragraphe, le terme « client professionnel » a le sens que lui confère l’article 761G de la Corporations Act 2001 (Cth). Si vous n’êtes pas un Client professionnel ou si vous cessez de l’être à l’avenir, veuillez nous en informer immédiatement.

JPMS est une société étrangère immatriculée (à l’étranger) (ARBN 109293610) constituée dans le Delaware, aux États-Unis. En vertu des exigences australiennes en matière de licences de services financiers, l’exploitation d’une entreprise de services financiers en Australie exige qu’un fournisseur de services financiers, tel que J.P. Morgan Securities LLC (JPMS), détienne une licence de services financiers australienne (AFSL), à moins qu’une exemption ne s’applique. JPMS est exempté de l’obligation de détenir une AFSL en vertu du Corporations Act 2001 (Cth) (Act) en ce qui concerne les services financiers qu’il vous fournit, et est réglementé par la SEC, la FINRA et la CFTC en vertu des lois américaines, qui diffèrent des lois australiennes. Ce document n’est fourni par le JPMS en Australie qu’aux clients grossistes. Les informations fournies dans ce document ne sont pas destinées à la distribution ou à la diffusion, directe ou indirecte, à toute autre catégorie de personnes en Australie, et ne doivent pas faire l’objet de telles diffusions ou distributions. Pour les besoins de ce paragraphe, le terme « client professionnel » a le sens que lui confère l’article 761G de la Loi. Si vous n’êtes pas un client professionnel ou si vous cessez de l’être à l’avenir, veuillez nous en informer immédiatement.

Ce document n’a pas été préparé spécifiquement pour les investisseurs australiens. Il :

  • Peut contenir des références à des montants en dollars qui ne sont pas des dollars australiens ;
  • Peut contenir des informations financières qui ne sont pas préparées conformément à la loi • ou aux pratiques australiennes ;
  • Peut ne pas tenir compte de risques associés à un investissement dans des compartiments libellés en devise étrangère ; et
  • ne traite pas les questions de fiscalité australienne.

Les références à « J.P. Morgan » faites dans ce rapport désignent JPM, ses différentes filiales et sociétés affiliées à travers le monde. « La Banque Privée de J.P. Morgan » est la marque commerciale utilisée par JPM pour ses opérations de banque privée. Le présent document est destiné à une utilisation strictement personnelle et il ne doit pas être diffusé à un tiers quelconque, ou utilisé par un tiers quelconque, ni dupliqué afin d’être utilisé à des fins autres qu’une utilisation personnelle sans notre permission. Si vous avez des questions ou si vous ne souhaitez plus recevoir ce type de communication, veuillez contacter votre équipe J.P. Morgan.

EN SAVOIR PLUS sur notre société et nos professionnels de l’investissement grâce à FINRA Brokercheck

Pour en savoir plus sur les activités d’investissement de JP Morgan, y compris nos comptes, produits et services, ainsi que notre relation avec vous, veuillez consulter notre formulaire CRS et notre guide des services d’investissement et des produits de courtage de JP Morgan Securities LLC. 
 

JPMorgan Chase Bank, N.A. et ses filiales (collectivement « JPMCB ») proposent des services d’investissement, qui peuvent inclure les comptes et le dépôt gérés par la banque, dans le cadre de ses services de trust et fiduciaires. D’autres produits et services d’investissement, tels que les comptes de courtage et de conseil, sont proposés par l’intermédiaire de J.P. Morgan Securities LLC (« JPMS »), un membre de FINRA et SIPC. Les produits d’assurance sont mis à disposition à travers Chase Insurance Agency, Inc. (CIA), une agence d'assurance agréée, menant ses activités en tant que Chase Insurance Agency Services, Inc. en Floride. JPMCB, JPMS et CIA sont des sociétés affiliées sous le contrôle commun de JPMorgan Chase & Co. Les produits ne sont pas disponibles dans tous les états. Veuillez lire l’avis de non-responsabilité légale en conjonction avec ces pages.

LES PRODUITS D’INVESTISSEMENT ET D’ASSURANCE SONT : • NON ASSURÉ PAR LA FDIC • NON ASSURÉ PAR UN ORGANISME DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL • NON CONSTITUTIF D’UN DÉPÔT OU D’UNE AUTRE OBLIGATION DE JPMORGAN CHASE BANK, N.A. OU DE L’UNE DE SES SOCIÉTÉS AFFILIÉES, NI GARANTI PAR CELLES-CI • SOUMIS À DES RISQUES D’INVESTISSEMENT, Y COMPRIS LA PERTE ÉVENTUELLE DU MONTANT PRINCIPAL INVESTI

Les produits de dépôt bancaire, tels que les chèques, l’épargne et les prêts bancaires et les services connexes sont proposés par JPMorgan Chase Bank, N.A. Membre de la FDIC. Ne constitue pas un engagement à accorder un prêt. Tout octroi de crédit est sujet à une approbation de la part du prêteur.