Stratégie d’investissement

Quatre questions pour mieux comprendre l'engagement d'une entreprise en faveur de la durabilité

Concepts et questions ESG qui peuvent faire de nous de meilleurs investisseurs, consommateurs et chefs d'entreprise.

Jessica Matthews, Global Head of Sustainable Investing, J.P. Morgan Private Bank

Bob Barbetti, Head of Executive Compensation Advisory, J.P. Morgan Private Bank

 

Aujourd'hui, les personnes intégrant des considérations environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) dans leurs achats, leur travail et leurs investissements sont de plus en plus nombreuses.

Deux études récentes révèlent que 75 % des personnes interrogées déclarent être plus enclines à acheter ou à travailler pour des entreprises qui partagent leurs valeurs ESG1, et que 75 % des membres de conseils d'administration & des membres des directions d'entreprises internationales estiment qu'une solide performance ESG est un facteur clé de la performance financière.2

Pourtant, même si l'intérêt pour les facteurs ESG continue de croître, il est souvent difficile d'évaluer efficacement les pratiques ESG d'une entreprise du fait de l'incohérence des normes de présentation de l'information et de la fragmentation des données, qui peuvent varier considérablement selon l'entreprise, le secteur et la région.

Dans cette perspective, voici quatre questions qui peuvent vous aider à mieux comprendre l'engagement d'une entreprise en faveur des bonnes pratiques ESG. Elles sont conçues pour vous aider à examiner attentivement les stratégies d'investissement durable et à guider les chefs d'entreprise qui doivent évoluer dans un monde de plus en plus soucieux des facteurs ESG.

1. La société se concentre-t-elle sur les facteurs ESG qui sont importants pour son activité ?

Il existe des centaines d’indicateurs ESG qu'une entreprise peut choisir de communiquer, mais tous ne sont pas nécessairement utiles, selon son activité et ses opérations. Recherchez les facteurs ESG spécifiques qui peuvent réellement avoir un impact sur les performances d'une entreprise, tant sur le plan de ses pratiques de durabilité que sur celui de sa santé financière.

Par exemple, les émissions de gaz à effet de serre et les énergies renouvelables peuvent toutes deux avoir un impact ESG élevé sur une entreprise de service public, mais sont probablement des facteurs nettement moins importants pour une entreprise pharmaceutique ou de matériel médical, où la qualité des produits, la sécurité et les pratiques de gestion de la main-d'œuvre ont tendance à être plus pertinentes.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’importance relative.

Conseil destiné aux chefs d'entreprise : Envisagez de procéder à une évaluation de l'importance relative pour mieux comprendre les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance qui ont le plus d'impact sur votre société.

2. La communication de l'entreprise sur ses initiatives dans le domaine ESG est-elle efficace ?

Les chefs d'entreprise les plus attentifs aux facteurs ESG ne se contentent pas de mettre en œuvre des pratiques de durabilité, mais communiquent également à leurs collaborateurs, leurs clients et plus généralement au marché l'importance de ces initiatives et la manière dont le résultat est évalué. Cette démarche peut contribuer à mobiliser une plus grande adhésion lors de l'adoption de nouveaux plans stratégiques visant à soutenir des évolutions ESG importantes. Elle peut également contribuer à définir ou renforcer la culture d'entreprise et à améliorer la marque ainsi que la réputation d’une société en exprimant et en démontrant de manière cohérente un engagement réel envers ses valeurs & principes fondamentaux.

Conseil destiné aux chefs d'entreprise : Commencez par vos collaborateurs. Il est primordial d'aider votre équipe à comprendre les initiatives ESG de votre entreprise afin de communiquer un message clair à vos clients et partenaires.

3. La rémunération des membres de direction est-elle adossée aux performances ESG ?

Lier les indicateurs ESG à la rémunération des membres de direction est un puissant moteur de changement. Aujourd'hui, 51 % des grandes entreprises américaines incluent des indicateurs ESG dans leurs systèmes de rémunération, et près de la moitié des entreprises du FTSE 100 fixent des objectifs ESG mesurables à leurs PDG.

Ces types de systèmes peuvent contribuer à :

  • Identifier les facteurs ESG comme une priorité stratégique pour l'entreprise.
  • Montrer que l'on comprend l'importance de l'enjeu.
  • Définir le succès.
  • Définir des objectifs réalistes, souvent pluriannuels.
  • Aligner l’intéressement à tous les niveaux de l'organisation.

Il est important d’expliquer clairement le lien entre ce qui est évalué et reconnu, les objectifs de l’entreprise et les performances à long terme. À défaut, l'entreprise peut être exposée à des risques pour sa réputation et compromettre ses efforts en matière de durabilité.

Un éventail d'approches : Certaines entreprises choisissent de mettre en place des plans d’intéressement ESG ayant différents degrés d'importance dans les systèmes de rémunération des membres de sa direction ; elles peuvent ainsi hiérarchiser (ou subordonner) les objectifs ESG en fonction d’objectifs commerciaux définis plus ou moins élevés. Certains plans d’intéressement comprennent de multiples indicateurs ESG qui ne sont pas associés à des objectifs quantitatifs, tandis que d'autres fixent des critères quantitatifs et des objectifs avec des buts bien définis pour permettre de communiquer les progrès réels.

Pour commencer : Une fois que les conseils d'administration ont clarifié les indicateurs ESG importants pour l'entreprise, ils peuvent les intégrer dans les systèmes de rémunération. L'adhésion du conseil d’administration est essentielle, car cette démarche doit être sérieuse et pluriannuelle. Souvent, une approche sous forme de « tableau de bord » peut être initialement un moyen utile pour combiner l’évaluation des différentes priorités ESG et aider à les traduire dans l’intéressement. Cette approche peut être progressivement remplacée par des indicateurs concrets de progression annuelle vers la réalisation d’objectifs à long terme, à mesure que les conseils d'administration se familiarisent avec les plans d’intéressement.

Conseil destiné aux chefs d’entreprise : Expliquez clairement le lien entre ce qui est évalué et rémunéré, les objectifs de l’entreprise et les performances à long terme. À défaut, l'entreprise peut être exposée à des risques pour sa réputation et ses efforts en matière de durabilité peuvent être compromis.

4. Comment l'entreprise évalue-t-elle et rend-elle compte de son impact ESG ?

Le nombre d’indicateurs ESG communiqués au marché par les entreprises ne cesse de croître. Au cours de la dernière décennie, le pourcentage des sociétés du S&P 500 (c'est-à-dire les grandes entreprises américaines) qui publient volontairement des rapports sur la durabilité est passé de 20 % à 90 %. Au niveau mondial, les entreprises européennes donnent le ton avec des taux de communication approchant 75 %, suivies par les États-Unis avec environ 67 %, les entreprises asiatiques étant à la traîne, communiquant en moyenne un peu plus de la moitié des indicateurs.

En outre, de nombreuses entreprises utilisent désormais la Sustainability Accounting Standards Board Materiality Map®, qui identifie et compare les thèmes de communication ESG pertinents dans différents secteurs et industries. Il existe également des cadres spécifiques, tels que le référentiel Task Force on Climate-Related Financial Disclosures, qui aide les entreprises à appliquer une approche plus cohérente de la communication des risques et opportunités liés au climat.

Cliquez  ici pour lire le rapport ESG de J.P. Morgan Chase & Co.

Bien que ces tendances soient prometteuses, il est indispensable que des rapports annuels normalisés et intégrés traitent des aspects ESG importants qui sont clairement liés aux moteurs de l'activité principale de l'entreprise.

Les arguments en faveur de données et informations standardisées : Dans l'ensemble, tant que les directives en matière de données et d'information resteront imprécises, les rapports resteront probablement disparates entre secteurs et entreprises. De nombreuses entreprises ne communiquent toujours pas d'indicateurs clés largement répandus, tels que la rémunération des femmes. En outre, il existe un préjugé selon lequel les rapports portent principalement sur ce que l'entreprise fait bien - si la situation est bonne, pourquoi ne pas le souligner ? Même lorsque des règles existent, elles ne s'appliquent souvent qu'aux plus grandes sociétés cotées. Il est nécessaire d'étendre les exigences d'information aux grandes entreprises privées et aux petites & moyennes sociétés cotées afin de mieux évaluer les entreprises sur un pied d'égalité.

Avantages pour les entreprises : Des indicateurs de durabilité normalisés créent une plus grande transparence, démontrent les plans de croissance et les réalisations en matière d'ESG, et peuvent aider la direction à mieux affecter le capital aux unités opérationnelles et aux initiatives appropriées. La communication et la gestion efficaces des facteurs ESG peuvent également être particulièrement importantes pour les entreprises en contact avec la clientèle, dont la valeur de la marque, le chiffre d'affaires et, par conséquent, la part de marché dépendent souvent de la perception des clients.

Avantages pour les consommateurs et les investisseurs : Un renforcement de la cohérence des exigences en matière de communication apporterait plus de la transparence grâce à des données plus nombreuses et plus standardisées. Ainsi, les consommateurs pourraient plus facilement identifier comment mettre leur pouvoir d'achat au service des entreprises qui obtiennent dans le domaine ESG de bons résultats et qui ont un impact significatif. Les investisseurs disposeraient également d'une vision plus claire pour évaluer le potentiel de création de valeur d'une entreprise généré par des améliorations opérationnelles.

Conseil destiné aux chefs d’entreprise : Les rapports et les indicateurs de durabilité créent une plus grande transparence et démontrent le plan de croissance ainsi que les réalisations ESG. Ils peuvent vous aider à mieux gérer les principaux enjeux et risques liés à vos activités, en affectant le capital aux unités opérationnelles et aux initiatives appropriées.

Adopter un état d'esprit ESG

L'intérêt pour l'investissement durable continue de croître, et comprendre comment les facteurs ESG peuvent s'intégrer dans votre stratégie peut contribuer efficacement à avoir un impact positif et à générer de la croissance, soit par le biais de produits d'investissement durable spécifiques, soit à travers une vision plus large des types d'entreprises dans lesquelles vous choisissez d'investir. Votre interlocuteur J.P. Morgan peut vous aider à en savoir plus sur l'investissement durable et sur la manière d'intégrer efficacement ces types de facteurs dans votre processus décisionnel en matière d'investissement.

 

 

1 PWC — Eli writeup

2 Willis Towers Watson — Bob writeup

Découvrez comment devenir client(e) de la Banque Privée de J.P. Morgan.

Veuillez nous donner quelques informations vous concernant et notre équipe vous contactera.

*Champs obligatoires

Découvrez comment devenir client(e) de la Banque Privée de J.P. Morgan.

Veuillez nous donner quelques informations vous concernant et notre équipe vous contactera.

Présentez-vous

1000 caractères maximum

Votre historique récent

Informations importantes

Nous estimons que les informations contenues dans le présent document sont fiables, mais nous ne garantissons ni leur exactitude ni leur exhaustivité. Les opinions, les estimations, les stratégies et les points de vue exprimés dans ce document constituent notre jugement sur la base des conditions actuelles du marché et peuvent varier sans notification préalable de notre part.

CONSIDÉRATIONS RELATIVES AUX RISQUES

  • Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice.
  • Les prix et les taux de rendement sont donnés à titre indicatif, ces derniers peuvent varier dans le temps en fonction des conditions du marché.
  • Il existe des considérations supplémentaires relatives aux risques pour toutes les stratégies.
  • Les informations figurant dans le présent document ne constituent nullement une recommandation, une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’un produit ou d’un service d’investissement.
  • Les avis exprimés dans le présent document peuvent différer de ceux d’autres divisions de J.P. Morgan. Le présent document ne saurait être considéré comme une recherche en investissement ou un rapport de recherche en investissement de J.P. Morgan.

INFORMATIONS IMPORTANTES

Le présent document est publié à titre d’information uniquement. Il peut vous renseigner sur certains produits et services proposés par les activités de gestion de patrimoine de J.P. Morgan, qui font partie de JPMorgan Chase & Co (« JPM »). Les produits et services décrits, ainsi que les frais, charges et taux d’intérêt associés, sont susceptibles d’être modifiés conformément aux conventions de compte applicables et peuvent varier selon les zones géographiques. Tous les produits et services ne sont pas proposés dans tous les zones géographiques. Merci de lire les Informations importantes dans leur intégralité.

INFORMATIONS GÉNÉRALES RELATIVES AUX RISQUES

Les opinions, stratégies et produits présentés dans ce document peuvent ne pas convenir à tous les investisseurs et présentent des risques. Les investisseurs ne sont pas assurés de recouvrer l’intégralité du montant investi et les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L’allocation d’actifs ne garantit pas un bénéfice ni une protection contre les pertes. Aucune décision d’investissement ne saurait être fondée exclusivement sur les informations contenues dans ce document. Nous vous recommandons vivement d’examiner avec la plus grande attention les services, les produits, les classes d’actifs (p. ex., les actions, les obligations, les investissements alternatifs, les matières premières, etc.) ou les stratégies présentés afin de déterminer s’ils sont adaptés à vos besoins. Vous devez également prendre en considération les objectifs, les risques, les frais et les dépenses associés aux services, produits ou stratégies d’investissement avant de prendre une décision d’investissement. Pour retrouver toutes ces informations, obtenir des renseignements plus complets et discuter de vos objectifs et de votre situation, veuillez contacter votre représentant J.P. Morgan.

EXCLUSION DE RESPONSABILITÉ

Certaines des informations contenues dans ce document sont considérées comme fiables. Cependant, JPM n’apporte aucune garantie quant à leur exactitude, leur fiabilité ou leur exhaustivité et ne saurait engager sa responsabilité pour les pertes ou les préjudices (qu’ils soient directs ou indirects) résultant de l’utilisation de tout ou partie de ce document. Nous n’apportons aucune garantie quant aux calculs, graphiques, tableaux, diagrammes ou commentaires figurant dans ce document, lesquels ne sont fournis qu’à titre d’exemple ou indicatif. Les points de vue, opinions, estimations et stratégies exprimés dans ce document constituent notre jugement sur la base des conditions actuelles du marché et peuvent varier sans préavis. JPM n’est nullement tenu de mettre à jour les informations citées dans ce document en cas de modification. Les points de vue, estimations et stratégies exprimés dans ce document peuvent différer de ceux exprimés par d’autres divisions de JPM, ou des points de vue exprimés à d’autres fins ou dans un autre contexte, et ce document ne doit pas être considéré comme un rapport de recherche. Les résultats et les risques anticipés se fondent exclusivement sur les exemples hypothétiques présentés ; les résultats et les risques effectifs varieront en fonction des circonstances particulières. Les déclarations prospectives ne doivent pas être considérées comme des garanties ou des prédictions concernant des événements futurs.

Ce document ne saurait être interprété comme pouvant donner lieu à une obligation d’attention à votre égard ou à l’égard d’un tiers, ou à l’instauration d’une relation de conseil. Ce document ne doit en aucun cas être considéré comme une offre, une sollicitation, une recommandation ou un conseil (financier, comptable, juridique, fiscal ou autre) donné par J.P. Morgan et/ou ses cadres ou ses collaborateurs, que cette communication ait été fournie à votre demande ou non. J.P. Morgan, ses filiales et ses collaborateurs ne fournissent pas de conseils de nature comptable, juridique ou fiscale. Vous êtes invité à consulter vos propres conseillers fiscaux, juridiques et comptables avant d’effectuer une opération financière.

INFORMATIONS IMPORTANTES CONCERNANT VOS PLACEMENTS ET LES CONFLITS D’INTÉRÊTS POTENTIELS

Des conflits d’intérêts peuvent survenir lorsque JPMorgan Chase Bank, N.A. ou l’une de ses filiales (collectivement, « J.P. Morgan ») est incitée d’un point de vue économique ou autre, ou est susceptible de l’être, à agir dans son propre intérêt dans le cadre de sa gestion des portefeuilles de ses clients. Des conflits peuvent par exemple se produire (dans la mesure où votre compte autorise de telles activités) dans les cas suivants : (1) lorsque J.P. Morgan investit dans un produit d’investissement, tel qu’un fonds commun de placement, un produit structuré, un compte géré séparément ou un hedge fund créé ou géré par J.P.Morgan Chase Bank, N.A. ou une filiale telle que J.P. Morgan Investment Management Inc. ; (2) lorsqu’une entité J.P. Morgan obtient des services, tels que l’exécution et la compensation des ordres, auprès d’une filiale ; (3) lorsque J.P. Morgan perçoit un paiement en contrepartie de l’achat d’un produit d’investissement pour le compte d’un client ou (4) lorsque J.P. Morgan perçoit le paiement en contrepartie de services fournis (dont les services aux actionnaires, de comptabilité ou de dépôt) au titre des produits d’investissement achetés pour le portefeuille d’un client. D’autres conflits peuvent survenir en raison des relations que J.P. Morgan entretient avec d’autres clients ou lorsque J.P. Morgan agit pour son propre compte.

Les stratégies d’investissement sont sélectionnées auprès de J.P. Morgan et des gestionnaires d’actifs tiers et sont soumises à une procédure d’évaluation appliquée par nos équipes chargées de la sélection des gestionnaires. Nos équipes responsables de la construction des portefeuilles sélectionnent, dans cette liste de stratégies, celles qui concordent avec nos objectifs d’allocation d’actifs et nos prévisions afin d’atteindre l’objectif d’investissement du portefeuille.

En règle générale, nous préférons les stratégies gérées par J.P. Morgan. Nous nous attendons à ce que la proportion de stratégies gérées par J.P. Morgan soit importante (jusqu’à 100%) pour les stratégies telles que, par exemple, les liquidités et les obligations de haute qualité, conformément à la législation en vigueur et aux conditions spécifiques au compte.

Bien que nos stratégies gérées en interne concordent généralement avec nos perspectives et notre connaissance des processus d’investissement, ainsi qu’avec la philosophie mise en pratique en matière de risque et de conformité de la société, il est important de rappeler que J.P. Morgan perçoit des commissions globales plus élevées lorsque des stratégies gérées en interne sont sélectionnées. Vous pouvez choisir d’exclure les stratégies gérées par J.P. Morgan (autres que les avoirs bancaires et fonds de liquidités) dans certains portefeuilles.

INFORMATIONS RÉGLEMENTAIRES, SUR LA MARQUE ET SUR L’ENTITÉ JURIDIQUE

Aux Etats-Unis, les comptes de dépôts bancaires et services connexes, tels que les comptes chèques, les comptes épargne et les prêts bancaires, sont proposés par JPMorgan Chase Bank, N.A. Membre de la FDIC.

JPMorgan Chase Bank, N.A. et ses sociétés affiliées (conjointement « JPMCB ») proposent des produits d’investissement, qui peuvent inclure des comptes bancaires d’investissement gérés et des services de dépôt, dans le cadre de leurs services fiduciaires et de trust. Les autres produits et services d’investissement, tels que les comptes de courtage et de conseil, sont proposés par J.P. Morgan Securities LLC (« JPMS »), membre de la FINRA et de la SIPC. Les produits d’assurance spécialisés (annuités) sont proposés par Chase Insurance Agency, Inc. (CIA), une agence d’assurance agréée, faisant affaire sous le nom de Chase Insurance Agency Services, Inc. en Floride. JPMCB, JPMS et CIA sont des sociétés affiliées placées sous le contrôle commun de JPM. Les produits ne sont pas disponibles dans tous les Etats.

Au Luxembourg, le présent document est publié par J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A. (JPMBL) dont le siège social est sis à l’European Bank and Business Centre, 6 route de Trèves, L-2633, Senningerberg, Luxembourg. R.C.S Luxembourg B10.958. Société agréée et réglementée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) et supervisée conjointement par la Banque centrale européenne (BCE) et la CSSF. J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A. est agréée en tant qu’établissement de crédit en vertu de la loi du 5 avril 1993.

En France, ce document peut être distribué par JPMorgan Chase Bank, N.A. (« JPMCB »), succursale de Paris, qui est réglementée en France par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution et l’Autorité des marchés financiers.

Au Royaume-Uni, le présent document est publié par J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A., succursale de Londres. dont le siège social est sis au 25 Bank Street, Canary Wharf, Londres E14 5JP. Société agréée et réglementée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) et supervisée conjointement par la Banque centrale européenne (BCE) et la CSSF. Agréée par la Prudential Regulation Authority et soumise à la réglementation de la Financial Conduct Authority et à la réglementation limitée de la Prudential Regulation Authority. Les détails du Régime d’Autorisations Temporaires, qui permet aux entreprises basées dans l’EEE d’opérer temporairement au Royaume-Uni en l’attente d’une autorisation complète, sont disponibles sur le site Web de la Financial Conduct Authority.

En Espagne, le présent document est distribué par J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A., Sucursal en España, dont le siège social est sis Paseo de la Castellana, 31, 28046 Madrid, Espagne. J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A., Sucursal en España est immatriculée sous le numéro 1516 au registre administratif de la Banque d’Espagne et supervisée par le régulateur espagnol des marchés de valeurs (CNMV).

En Allemagne, le présent document est distribué par J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A., succursale de Francfort, dont le siège est sis Taunustor 1 (TaunusTurm), 60310 Frankfurt, Allemagne, supervisée conjointement par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) et la Banque centrale européenne (BCE) et, dans certains domaines, également supervisée par l’Autorité fédérale allemande de supervision des services financiers (Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht, BaFin).

En Italie, le présent document est distribué par J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A., succursale de Milan, dont le siège social est sis Via Cordusio 3, Milan 20123, Italie, société réglementée par la Banque d’Italie et la Commissione Nazionale per le Società e la Borsa (CONSOB).

Aux Pays-Bas, le présent document est distribué par J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A., succursale d’Amsterdam, dont le siège social est sis au World Trade Centre, Tower B, Strawinskylaan 1135, 1077 XX, Amsterdam, Pays-Bas. J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A., succursale d’Amsterdam est agréée et réglementée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) et supervisée conjointement par la Banque centrale européenne (BCE) et la CSSF au Luxembourg ; J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A., succursale d’Amsterdam est également agréée et supervisée par la Banque des Pays-Bas (De Nederlandsche Bank, DNB) et l’Autorité des marchés financiers aux Pays-Bas (Autoriteit Financiële Markten, AFM). Immatriculée auprès de la Chambre du Commerce (Kamer van Koophandel) sous le numéro 71651845 en tant que succursale de J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A.

Au Danemark, le présent document est distribué par J.P. Morgan Bank Luxembourg, succursale de Copenhague, filiale de J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A., dont le siège social est sis Kalvebod Brygge 39-41, 1560 København V, Danemark. J.P. Morgan Bank Luxembourg, succursale de Copenhague, filiale de J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A. est agréée et réglementée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) et supervisée conjointement par la Banque centrale européenne (BCE) et la CSSF. J.P. Morgan Bank Luxembourg, succursale de Copenhague, filiale de J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A est également supervisée par l’Autorité des marchés financiers danoise (Finanstilsynet) et immatriculée auprès de cette dernière sous le code 29009 en tant que succursale de J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A.

En Suède, le présent document est distribué par J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A. – succursale bancaire de Stockholm, dont le siège social est sis Hamngatan 15, Stockholm, 11147, Suède. J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A. – succursale bancaire de Stockholm est agréée et réglementée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) et supervisée conjointement par la Banque centrale européenne (BCE) et la CSSF. J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A., succursale de Stockholm est également supervisée par l’Autorité des marchés financiers suédoise (Finansinspektionen). Immatriculée auprès de la Finansinspektionen en tant que succursale de J.P. Morgan Bank Luxembourg S.A.

En Suisse, le présent document est distribué par J.P. Morgan (Suisse) SA, dont le siège social est sis rue de la Confédération, 8, 1204, Genève, Suisse, et qui est agréée et réglementée par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés (FINMA), sise à Laupenstrasse 27, 3003, Berne, Suisse, en qualité de banque et de courtier en valeurs en Suisse. Veuillez consulter le lien suivant afin d’obtenir des informations concernant la politique de protection des données de J.P. Morgan pour la région EMEA : https://www.jpmorgan.com/privacy.

La présente communication est une annonce aux fins de la directive sur les marchés financiers (MIFID II) et de la loi fédérale sur les services financiers (LSFin). Les investisseurs ne doivent ni souscrire ni acheter les instruments financiers mentionnés dans cette annonce quels qu’ils soient, excepté sur la base d’informations contenues dans toute documentation légale applicable, qui est ou sera mise à disposition dans les juridictions concernées.

Les références faites dans ce rapport à « J.P. Morgan » désignent JPM, ses différentes filiales et sociétés affiliées à travers le monde. « La Banque Privée J.P. Morgan » est la marque commerciale utilisée par JPM pour ses opérations de banque privée.

Le présent document est destiné à une utilisation strictement personnelle et il ne doit pas être diffusé à un tiers quelconque, ou utilisé par un tiers quelconque, ni dupliqué afin d’être utilisé à des fins autres qu’une utilisation personnelle sans notre permission. Si vous avez des questions ou si vous ne souhaitez plus recevoir ce type de communication, veuillez contacter votre représentant J.P. Morgan.

© 2021 JPMorgan Chase & Co. Tous droits réservés.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR NOTRE ENTREPRISE ET NOS PROFESSIONNELS DE L'INVESTISSEMENT, CONSULTEZ FINRA BROKERCHECK
JPMorgan Chase Bank, N.A. et ses sociétés affiliées (conjointement « JPMCB ») proposent des produits d'investissement, qui peuvent inclure des comptes bancaires gérés et des service de garde, dans le cadre de leurs services fiduciaires. Les autres produits et services d'investissement, tels que les comptes de courtage et de conseil, sont proposés par J.P. Morgan Securities LLC(« JPMS »), membre de la FINRA et de la SIPC. JPMCB et JPMS sont des sociétés affiliées placées sous le contrôle de JPMorgan Chase & Co. Les produits ne sont pas disponibles dans tous les Etats.Veuillez lire les Mentions légales lien avec ces pages.

LES PRODUITS D’INVESTISSEMENT : • NE SONT PAS ASSURÉS PAR LA FDIC • NE CONSTITUENT PAS UN DÉPÔT OU UNE AUTRE OBLIGATION DE, ET NE SONT PAS GARANTIS PAR, JPMORGAN CHASE BANK, N.A. OU L'UNE DE SES SOCIÉTÉS AFFILIÉES • PRÉSENTENT DES RISQUES INHÉRENTS AUX INVESTISSEMENTS, Y COMPRIS LA PERTE POSSIBLE DU CAPITAL INVESTI

Equal Housing Lender Icon Les produits de dépôt bancaire, tels que les comptes chèques, les comptes d'épargne, les prêts bancaires et les services connexes, sont proposés par JPMorgan Chase Bank, N.A. Membre de la FDIC. Ne constitue pas un engagement à accorder un prêt. Tout octroi de crédit est sujet à une approbation de la part du prêteur.