En période d’incertitude, les criminels essaient de profiter de l’anxiété d’autrui, voire de leur générosité. Selon la Federal Trade Commission (FTC), l’agence américaine de protection des consommateurs, l’environnement actuel ne fait pas exception, les malfaiteurs mettant au point des tromperies toujours plus sophistiquées afin de voler les informations et les biens personnels de leurs victimes. Voyez ci-dessous ce que vous pouvez faire pour vous protéger.

Quelques fraudes et escroqueries parmi les plus courantes

  • Ingénierie sociale : Les fraudeurs vous contactent par e-mail, SMS ou téléphone en se faisant passer pour des responsables de la santé publique ou d’autres experts souhaitant vous informer sur le coronavirus. Souvent, les e-mails renvoient vers des liens ou des pièces jointes contenant des programmes malveillants, ou orientent la personne vers un site Web malveillant qui recueille des données personnelles ou des identifiants de connexion.
  • Investissements : En ces temps de volatilité marquée sur les marchés, les criminels profitent du sentiment de peur et offrent des rendements « garantis » afin d’attirer les investisseurs vers des placements frauduleux. Quand une offre semble trop belle pour être vraie, c’est souvent le cas. De faux conseillers sans scrupule proposent par exemple des investissements en métaux précieux ou recourent à des pratiques de vente abusives afin de convaincre les investisseurs démoralisés que les placements qu’ils proposent sont « plus sûrs » que leurs portefeuilles actuels.
  • Dons : Les fraudeurs jouent souvent sur la disposition naturelle d’autrui à aider. Parfois, ils créent des organismes caritatifs illégaux qui se proposent d'aider des personnes dans le besoin. Ou ils se font passer pour le représentant d’une vraie organisation caritative et fournissent des instructions de paiement fictives, en demandant parfois des versements dans des cryptomonnaies comme le Bitcoin.
  • Ventes frauduleuses : Les consommateurs en ligne sont de plus en plus la cible de fraudes. Les cybercriminels créent des sites Web fictifs ou publient des publicités sur les réseaux sociaux dans le but de vendre des produits frauduleux. Souvent, le consommateur paie, mais ne reçoit jamais le produit commandé.
  • Fausses demandes d’aide urgentes : Les fraudeurs se font passer pour un proche ou un ami malade, appelant ou envoyant des messages vous pressant d’envoyer de l’argent rapidement. Ils racontent avoir besoin d’argent pour payer une hospitalisation ou un rapatriement depuis l’étranger afin que vous envoyiez des fonds avant d’avoir pu vérifier la véracité de leur récit.

Que faire pour éviter les fraudes et escroqueries

  • Restez vigilant. Méfiez-vous de tout e-mail, appel téléphonique ou SMS à caractère frauduleux.
    • Vérifiez l’adresse e-mail de l’expéditeur : les criminels créent souvent une adresse qui paraît authentique à première vue, ce qui induit le destinataire en erreur.
    • Déplacez le curseur sur l’hyperlien afin d’afficher l’adresse Web complète avant de cliquer sur un lien potentiellement malveillant. La plupart du temps, le lien dirige vers une page Web qui ressemble à une page que vous avez déjà vue, mais qui contient des champs supplémentaires demandant des informations personnelles ou de paiement.
    • Confirmez l’identité du demandeur au moyen d'une autre méthode vérifiée avant de fournir toute information personnelle ou financière.
    • Les signes courants qui doivent vous alerter dans les e-mails sont les fautes d’orthographe et de grammaire, le langage pressant, les faux logos et les informations de contact minimes, voire absentes.
  • Parlez avec votre représentant J.P. Morgan afin de valider les opportunités d’investissement potentielles, même si elles sont proposées par un tiers.
    • Faites des recherches sur la société et le placement proposé pour vous assurer qu’ils existent réellement. Ne cédez pas à la pression et prenez le temps d’enquêter sur cette « opportunité » avant de souscrire à un placement.
  • Avant d’effectuer un don sur un site caritatif ou de financement participatif (crowdfunding), faites des recherches sur l’organisation afin de déterminer si elle est légitime. La plupart des organisations caritatives et des responsables de la santé publique refusent les cryptomonnaies.
  • Méfiez-vous des boutiques en ligne obscures, vérifiez leur réputation et, si vous répondez à des offres promotionnelles qui vous sont parvenues par des e-mails non sollicités et sur les réseaux sociaux :
    • Faites des recherches sur la société et le produit avant d’acheter. Préférez toujours acheter le produit directement sur le site Web de la marque plutôt que sur un site tiers. Si le produit vous semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas.
  • Résistez à la tentation de réagir immédiatement, même si la demande vous paraît sérieuse et la situation urgente.
    • Vérifiez l’identité de toute personne qui vous contacte, ou proposez-lui de la rappeler sur un numéro dont vous êtes sûr·de l’authenticité.
    • Vérifiez la véracité des faits avec une personne de confiance.
    • N'effectuez aucun virement d’argent, n’envoyez pas de mandat ou de chèque sans avoir réalisé les mesures de vérification appropriées au préalable.

Nous pouvons vous aider

Si vous pensez avoir été victime d’une tentative de fraude, contactez votre représentant J.P. Morgan sans attendre.

 

 

* Le présent document est fourni à titre éducatif et informatif uniquement et ne vise pas à aborder le sujet qu’il décrit dans son exhaustivité, et ne doit pas être interprété dans ce sens. Les informations fournies dans le présent document sont destinées à aider les clients à se protéger contre la cyberfraude. Il ne dresse pas une liste exhaustive de tous les types d’activités de cyberfraude et n’indique pas tous les types de meilleures pratiques en matière de cybersécurité. Il vous appartient, à vous, à votre société ou à votre organisation de déterminer la meilleure façon de vous protéger contre les activités de cyberfraude et de sélectionner les meilleures pratiques de cybersécurité qui sont les plus appropriées à vos besoins. Toute reproduction, retransmission, diffusion ou autre utilisation non autorisée du présent document ou des informations qu’il contient par quelque personne ou entité que ce soit est strictement interdite.